L’arrivée à Villeneuve-lèz-Avignon, le dernier jour d’école et la fin du blog!

Bonjour à tous!!

Nous ne pouvons pas vous écrire tout notre dernier voyage de Mauzun à Villeneuve-lèz-Avignon, nous ne pouvons pas vous écrire que la caravane cuisine a failli ne jamais arriver jusqu’ici , nous ne pouvons pas vous écrire non plus que nous avons fait un « méchoui de fin de tournée  avec tobogan géant »,… parce que la chaleur ENORME nous …

…rend ramollos comme du chamalow,

…raplapla comme une crêpe,

…nos cerveaux sont brûlés comme des saucisses

…notre tête est molle comme de la Blédina

…nous sommes grillés comme des tartines passées au grille pain

…dans nos caravanes nous cuisons comme dans un four

…les cigales nous cassent les oreilles en mille morceaux!!!!

 …(mais nous vous envoyons des photos!)

Le méchoui de Mauzun, la veille du départ pour Villeneuve-lèz-Avignon

La bête


 On mange des chamallows grillés

Le toboggan géant

Le départ pour Villeneuve-lèz-Avignon

C’est parti!


En Ardèche

Romane anime un long voyage

Dernières impressions des enfants pour cette école de tournée:

Altarik: c’était très bien, j’adorais le travail qu’on faisait et j’aimais bien quand on allait rendre visite aux écoles! Voilà.

Romane: j’adorais l’école de la tournée parce que nous avons fait beaucoup d’activités et parce que c’était ma maman qui faisait l’école.

Eloïse: c’était super car j’aimais bien le travail et faire des dessins et des rédactions pour le blog!

Mélissande: c’était super, j’ai bien aimé les activités avec les autres adultes, le travail qu’on faisait avec Perrine et faire le blog.

Manuel: j’ai bien aimé la caravane école parce que je travaillais bien dedans et quand on avait fini de travailler il y avait une bibliothèque et on pouvait prendre un livre et le regarder!


 L’apéro à l’école. Ah ben bravo!


 

 

Pour finir, quelques photos oubliées…


Les véhicules
Le nouveau camion de Manuel et sa famille
Le camion d’Elise
La caravane de Sophie
La caravane de Daniel, Jordane et leurs enfants
La caravane d’Eloïse, Romane et leurs parents
La caravane d’Annabelle
La caravane cuisine
La caravane école

Sur l’esplanade d’Ath
A Montmédy

Le mot de Perrine, la maîtresse de tournée: Et voilà! Avec les vacances de l’école de tournée commencent les vacances du blog de l’école de la tournée! Merci merci à tous de nous avoir suivi , de nous avoir laissé vos impressions… et peut-être à une prochaine rentrée de l’école de la tournée!!?

BON ETE A TOUS!!!!

Les faiseurs de blog:

Rédaction , photos: Romane,Altarik, Eloïse, Mélissande et Manuel « les élèves de tournée » accompagnés de Perrine « la maîtresse de tournée »

Mise en ligne: Marion et Jordane



Published in: on 6 juillet 2011 at 19 h 22 min  Laisser un commentaire  

Mauzun, troisième épisode : la visite du Moulins Richard de Bas

Nous sommes partis lundi 20 juin de Mauzun à 9h30, nous avons roulé pendant une heure, le paysage était splendide: la végétation  verdoyante, de douces petites montagnes,  des forêts, des fleurs sauvages de toutes les couleurs… nous en avons pris plein les yeux!

 

 

Quand nous sommes arrivés au moulin à papier, nous avons  découvert un beau village, les maisons avaient de belles plantes grimpantes.  Nous avons pris nos tickets à l’accueil et nous étions excités de voir toutes ces belles choses : une petite fontaine, des roues de moulin qui tournaient…  Puis notre guide est arrivé et nous a ouvert la porte d’entrée de l’ancien lieu d’habitation du moulin.

 

 

 

Ce lieu n’est plus habité depuis 1937. Il est composé de deux pièces: la salle à manger et la chambre à coucher.

La salle à manger: il y avait une grosse marmite très vieille avec une grosse louche, au plafond de grandes poêles à très long manche (pour ne pas se brûler) et au pied de la cheminée un grugeoir. C’est un moulin à sel représenté par un renard . En effet, il fallait être rusé comme un renard pour cacher les pains de sels afin de ne pas payer la gabelle, l’impôt sur le sel. Le mot gruger vient de ce mot grugeoir!

 

Le grugeoir

 

La chambre: dans le premier lit il y avait un berceau suspendu au dessus d’un grand lit: pour bercer le bébé il suffisait de tirer la ficelle, sans besoin de sortir du lit.

Il y avait un deuxième lit pour les pépés et mémés ou (et) pour les grands enfants.

Le troisième lit, un « lit-armoire »: avant d’ouvrir on pense que c’est une armoire de rangement et quand on ouvre on y voit un lit! C’était un lit pour les jeunes papetiers qui travaillaient au moulin.

 

Le lit-armoire

 

Après on est allé dans une salle où était expliqué l’histoire du papier. C’était passionnant et si vous voulez en savoir plus appelez-nous!!

Dans cette salle , nous pouvions déjà entendre et sentir les vibrations de la machinerie du moulin…alors nous sommes descendu à l’étage inférieur et là: Ouaaah!!! nous avons vu LA ROUE du moulin: une grande roue (aussi grande que Perrine) qui tournait grâce à l’eau de la rivière . Cette roue tournait très vite ! Nous avons suivi la machinerie et dans la pièce suivante il y avait « l’arbre à came »: c’est un tronc de sapin de 11m de longueur, percé de bouts de bois qui dépassent. Ces bouts de bois, en tournant, actionnent des marteaux  qui écrasent le chiffon mélangé à l’eau. Ces marteaux sont cloutés et hachent menu les bouts de chiffon. Ah!!On a oublié de vous dire que le papier est fabriqué à partir de chiffon de coton, de chanvre  blanc de récupération ( de fibres naturelles en fait) . Ce qui est très impressionnant et beau c’est l’environnement sonore de cette pièce: les marteaux et l’arbre à came font une très belle musique à trois temps!

Le marteau clouté

 

Dans la pièce suivante: un très grand bac remplis de pâte à papier très liquide. Le guide nous a montré comment il mélangeait cette pâte avec un outil en bois fait exprès, et comment il fabriquait une feuille de papier! Nous étions dans la salle du pressoir, là où les couches de papier sont pressées à une pression équivalente de 40 tonnes pour faire perdre toute l’ humidité aux feuilles.

 

Le bac et le redable

 

Nous avons terminé la visite par le séchoir: c’est là que les feuilles sont mises à sécher.

 

Pour fabriquer une feuille il faut du temps:

– environ 48h pour que les marteaux transforment le chiffon en pâte à papier

-pour le séchage des feuilles il faut ,selon la météo ,de 2 jours à 10 jours!

A la fin de cette bonne visite nous avons pu acheter quelques feuilles de papier du moulin.

Puis nous avons eu l’opportunité de faire un atelier papier: nous avons chacun fabriqué notre propre feuille de papier!

 

Mélissande: j’ai aimé le moment où on mélangeait la pâte et où on faisait les feuilles parce que j’ai bien aimé plonger les mains dans la pâte à papier et ressortir une belle feuille. Dès que j’ai sorti la feuille j’ai enlevé le cadre et j’ai versé la feuille sur le feutre. Ensuite, le monsieur a écrasé avec une machine (compresseur) les feuilles pour leur enlever l’eau.

Manuel: j’ai bien aimé faire une feuille de papier et on a touillé la pâte à papier! J’ai tout aimé!

Romane: j’ai très bien aimé fabriquer ma feuille parce qu’ on touillait la pâte à papier !

Eloïse: j’ai beaucoup aimé faire ma feuille parce qu’on touillait, on plongeait les mains dans la pâte avec un cadre , on ressortait lentement et on laissait égoutter. On enlevait le cadre et on basculait la feuille sur un feutre . J’ai adoré!

 

Nous sommes repartis avec notre paquet de feuilles sous le bras, tout contents!!!

C’était une très bonne journée!!

Published in: on 23 juin 2011 at 15 h 07 min  Laisser un commentaire  

Mauzun, le volcan du Pariou, la Femme à Barbe et autres petites choses

Le château de Mauzun

Notre vue depuis la caravane école sur le Puy-de-Dôme

Notre campement

Le trajet de tournée, en orange l’aller, en rouge le retour

Une matinée studieuse

Le cour de discipline avec Florian



L’excursion au Puy du Pariou

Altarik:  Après le repas de midi nous sommes allés au volcan. On a fait beaucoup de route, nous sommes passés par une grande ville (Clermont-Ferrand) et on a vu une école. Nous nous sommes trompés de route. Alors on est retournés au croisement. Enfin, nous sommes arrivés au parking où il y avait des enfants d’une école.  Nous avons fait une heure de marche environ. Et puis nous sommes arrivés au sommet du volcan et nous sommes descendus dans le cratère. Il y avait des pierres volcaniques, nous en avons pris un peu dans notre sac. Pendant notre goûter, les enfants de l’école descendaient le cratère. Dans le cratère, il y avait des gens qui avaient écrit en pierre: L+L= Coeur. Puis nous sommes partis par un autre chemin, c’était de grands escaliers. En bas des escaliers, nous ne savions pas quel chemin prendre…nous en avons pris un, il y avait un arbre tordu et on a joué aux « explorateurs où les arbres étaient nos amis ». Nous avons fini le jeu et nous avons retrouvé notre « char orange » (= le master orange). C’était très bien et nous sommes retournés au campement pour montrer nos pierres!!


Eloïse: Robin nous a emmené au Puy du Pariou, un volcan d’Auvergne endormi depuis des millions d’années. Nous sommes partis à 14h, nous sommes passés par Clermont-Ferrand et nous y avons vu l’église faite en pierre de volcan, elle est noire comme le marbre!!! Nous nous sommes arrêtés sur le parking à un col et nous avons commencé l’ascension. Au début c’était plat, ensuite c’est devenu de plus en plus pentu…le chemin était dans la forêt et plus on montait, plus les arbres devenaient de moins en moins gros et hauts. Puis Manuel qui était devant nous a dit: « On est arrivés!!! »Alors on a couru et là:  « Hooooooo!! », le cratère était immense! Nous sommes descendus et nous avons pris des pierres volcaniques  et nous avons goûté. Ensuite nous sommes repartis par l’autre sens et on a joué « où des ennemis nous poursuivaient et on avait des armes ». Quand nous sommes arrivés au campement à Mauzun les autres commençaient déjà à manger, il était 8 heures: le repas était très bon et il nous a redonné des forces pour le lendemain!

Manuel: J’ai visité un volcan qui s’appelle Pariou. Dès que je suis arrivé j’ai vu un trou géant. En bas, il y avait des pierres volcaniques: des petites et des grosses. On est allés dans le trou géant, en bas on a ramassé des centaines de pierres volcaniques. On a goûté dans le trou et après on est parti! On a rejoint le camion et tout ça c’était super bien!!

Mélissande: Le matin, j’allais très bien mais quelques heures après je ne me sentais pas très bien. J’avais mal à la tête et au ventre, alors je me suis allongée et quand j’ai entendu qu’on mangeait j’ai demandé à ma maman de me servir une assiette et j’ai presque tout mangé. Ensuite je suis allée faire ma vaisselle puis je suis allée dire à Robin que je ne pensais pas pouvoir venir au volcan parce que je ne me sentais pas très bien. Il m’a dit qu’on irait en voir un autre, de volcan. Ensuite je suis allée me coucher et j’ai entendu le camion démarrer. Je les ai entendu partir et j’ai dormi pendant environ une heure. Quand je me suis réveillée j’allais un peu mieux mais j’avais encore mal au ventre. Ensuite je suis allée voir maman et elle m’a dit de prendre le verre de médicament, puis j’ai lu des livres et une heure après j’allais beaucoup mieux. Après j’ai joué dans l’herbe et j’ai joué avec Capucine. Puis je suis allée accrocher les panneaux avec Sophie, Anabelle et Capucine. J’ai trouvé une fleur qui avait poussé dans le goudron, je l’ai ramassée pour la donner à maman. Ensuite j’ai peint des fleurs avec les bénévoles. J’ai attendu les autres un bon moment et je m’ennuyais, quand je les ai vu j’étais très contente!!

Romane: Nous sommes allés à un volcan . Il y avait une classe qui allait dans le volcan. On a marché une heure pour arriver au cratère. Nous avons descendu les escaliers et en arrivant dans le cratère, nous avons ramassé des pierres volcaniques (elles sont pleines de petits trous et elles sont très légères!) . J’en ai ramassé une très grosse. Puis  nous sommes repartis et nous avons vu des escaliers rigolos alors on les a pris. On a trouvé une cabane sous un arbre, alors on est allé dessous. Puis Robin nous a dit qu’il y avait des ennemis qui allaient nous attaquer, donc on est ressorti , on a couru pour aller sous un « arbres protecteur ». Puis on a vu des fougères et des ennemis dedans. Après nous sommes repartis pour retourner dans « la forêt de nos amis ». On est arrivé à notre « char » et on est retourné là-bas au campement . C’était très bien!!

Les instruments de l’Incroyable Fanfare



La Femme à Barbe

Eloïse, Romane et Mélissande se sont rapidement glissées dans les coulisses de « La Femme à Barbe »!

Olivier dans le rôle de la femme à barbe Clémentine Delait.

Anabelle dans le rôle de la fille adoptive de Clémentine Delait, Adèle.

4 mois de création, avec Daniel et Robin à la mise en scène et Sandrine au costumes et décors.

C’est un spectacle conseillé à partir de 12 ans.

Ce spectacle n’est pas pour les enfants parce qu’ il y a des moments où on ne comprend pas trop.

C’est un spectacle qui change tout le temps de décor car il se joue dans des bars. La scène est derrière le comptoir . Parfois ce spectacle se joue dans des salles, alors ils ont fabriqué un bar (c’est Cyril qui l’a fabriqué) pour amener dans ces salles.

Olivier a été inspiré par son personnage de l’Incroyable Fanfare, Olga, qui a une barbe…alors il a voulu faire un spectacle entier sur une femme à barbe et il a trouvé une biographie de Clémentine Delait, femme à barbe habitant dans les Vosges. C’est une histoire vraie. Il a demandé à Anabelle de créer ce spectacle avec lui car il voulait de l’accordéon et aussi parce qu’Anabelle est petite en taille donc ça faisait bien la fille! (il n’ imaginait pas trop Sophie en fille!).

Impressions des enfants sur le spectacle:

Manuel: moi je l’aime bien ce spectacle parce qu’  à moment on nous donne du sirop et aussi je l’aime bien pour le reste. C’est drôle de voir Olivier en femme et la première fois que je l’ai vu ça m’a fait bizarre!

Mélissande: moi j’aime un peu la Femme à Barbe sauf que c’est pas trop pour notre âge, mais j’aime bien les petits décors et les personnages. Ca ne me fait pas spécial de voir Olivier en femme à barbe mais ça me fait beaucoup penser à Olga.

Altarik: j’aime un peu mais des fois je m’ennuie un peu mais j’aime bien les décors.

Romane: moi je l’aime bien ce spectacle mais je ne l’ai pas vu souvent parce que c’est plutôt pour les plus grands. La première fois que j’ai vu Olivier en femme à barbe je ne l’imaginais pas comme ça!!

Eloïse: j’aime bien ce spectacle mais c’est un peu ennuyeux quand Olivier fait le professeur qui raconte les choses sur les poils. J’aime bien le moment où Anabelle chante une chanson en italien et où Olivier joue du violon. Olivier en femme à barbe ça ne me choque pas parce que je suis habituée à voir Olga.

Retour sur le pèlerinage à Thaon-les-Vosges, berceau de Clémentine Delait


Published in: on 22 juin 2011 at 9 h 24 min  Laisser un commentaire  

DE ATH A MAUZUN

LE VOYAGE

Pour ce trajet le convoi s’est séparé, histoire de faire des breaks! Voici les trois trajets différents racontés par les enfants:

Manuel
« Je suis parti d’Ath à 9h le mercredi 8 juin avec ma famille. Nous sommes arrivés à Soulaines-Dhuys à 18h30, dans la région de Champagne (et du champagne). Je suis allé dans un camping . Le paysage était joli , il y avait des champs de vigne et je voyais des agriculteurs travailler dans les vignes. Le lendemain nous sommes allés à Bourbon l’Archambault , la ville où a grandi Olivier. Il nous a emmené dans un cimetière où on est allé voir les tombes des ses grands parents puis nous sommes allés chez une vielle dame, une amie des parents d’Olivier. Puis Olivier nous a montré la maison où il habitait. Elle est très jolie, nous n’avons pas pu rentrer dedans car elle n’appartient plus aux parents d’Olivier. Alors j’ai imaginé comment elle pouvait être quand Olivier y habitait et j’ai imaginé Olivier petit, en train de jouer du violon. Puis nous avons dormi dans un camping de ce village. Nous sommes arrivés à Mauzun à 15h30 vendredi . J’ai tout aimé en arrivant, j’étais trop content de revoir mes copains, le paysage est trop beau.  Pendant ces deux jours j’étais pas trop content parce que j’aurais voulu visiter plus de choses, comme des châteaux. Mais sinon ça m’a bien plu! »

Eloïse et Romane
Départ Ath arrivée Mauzun. Durée: 11h de route en deux jours.
Nous sommes partis mercredi 8 juin à 10h d’Ath. Passés par Leuze, Tournai, Lille, pause café, Arras, pause repas, Paris (on a aperçu la Tour Eiffel!), pause essence à Gien,Bourges (arrêt-éclair à Bourges pour visiter la cathédrale , elle est gigantesque!!)

Cathédrale de Bourges

Puis nous sommes allés à un café -théâtre (au-dessus il y avait un petit théâtre que nous avons visité, mais il n’y avait pas de spectacle). Ensuite nous sommes repartis chercher un endroit où rester pour la  nuit. Nous avons trouvé un chemin menant dans la forêt, il était très mignon, on s’est arrêté, pas loin il y avait un étang. On a dormi dans notre caravane, on s’est éclairé avec une lampe à pétrole, c’était bien! Le lendemain nous avons vu des vaches dans le champ de l’étang. Puis nous avons décidé d’aller voir le château de Meillant, à 1km de notre lieu de pause.

Château de Meillant


Nous avons payé pour entrer dans le parc du château. Il y avait un jeu d’énigmes pour les enfants, on avait un plan, des questions et on devait, en trouvant les bonnes réponses, découvrir une couleur de clé pour délivrer la fée Lutine. Le parc du château était splendide: une rivière coulait dans le parc et les arbres étaient immenses et verts ; il y avait plusieurs ponts pour traverser la rivière, nous y avons vu des poissons.

Pour la 5ème question, on est allées près de la « maison d’enfants », une sorte de très belle cabane. Nous sommes allés à la « maison du sorcier », elle faisait peur! Nous avons trouvé la couleur, orange, et nous sommes allées donner la réponse à la dame de l’accueil et elle nous a donné une caisse dans laquelle il y avait des clés de plusieurs couleurs. Romane : « j’ai pris la clé orange et j’ai mis la clé dans la serrure, j’ai tourné deux fois et la porte de la prison s’est ouverte et la fée a été délivrée! Pour nous remercier, nous avons pu choisir un badge avec soit la fée soit le dragonneau!! »
Puis nous avons continué la route, avec pause pique-nique et nous sommes arrivés en fin d’après-midi à Mauzun. On était contentes, nous avons installé la caravane et on a attendu avec impatience que les autres arrivent! »

Mélissande et Altarik

« Nous sommes partis de Ath à 10h25 . Il y  avait Daniel  sa famille et Altarik en premier, puis Sandrine, Capucine, Mélissande, puis Flo et pour finir  Elise. Nous avons roulé pendant 3h30 et nous avons pique niqué au bord de l’autoroute sur un parking pour poids lourd . Il y avait des bancs pour manger. Ensuite nous sommes repartis, nous avons roulé 2 h et nous avons fait une pause café. Nous avons reroulé 2h et après nous nous sommes arrêtés à l’aire du « héron cendré », après Paris. Il y avait une forêt avec des bancs et il y avait des fraises de bois que nous n’avons pas mangé car c’est un peu sale les aires d’autoroute. C’était presque nuit quand nous y sommes arrivés alors on a visité l’aire, nous avons mangé, joué et nous sommes allés nous coucher dans notre roulotte.  La nuit a été calme mais un poids lourd a fait énormément de boucan! Il a klaxonné très fort!! Le matin nous nous sommes réveillés à 6 heures, partis à 7 heures. Nous avons roulé et nous  nous sommes arrêtés pour une pause café et Flo a vérifié la remorque du chapiteau et il s’est rendu compte qu’il fallait la ressouder ( pour ressouder c’est une machine qui fait « FFFFHLL » , qui fait fondre le métal et ça fait des étincelles quand ça sort. On met un masque quand on l’utilise pour ne pas abîmer les yeux, ça peut être super dangereux pour les yeux).  Flo a dû désateler la remorque et nous avons attendu 1 heure… puis Flo nous a dit qu’il en avait encore pour une heure alors nous avons mangé . C’était très bon parce que nous avons mangé à la cafèt’ de l’aire d’autoroute. En plus si on prenait le menu enfant on recevait des frites et on pouvait choisir une glace, avoir un biscuit ou une compote ou un yaourt liquide. Nous avons choisi les glaces!

Nous sommes repartis avec la remorque réparée, nous avons roulé et nous sommes arrivés vers 18h à Mauzun. Nous étions très content de finir la route et de retrouver nos amis que nous n’avions pas vu pendant deux jours!! »

REPORTAGE DANS LA CARAVANE CUISINE



La caravane cuisine de Romane (le gribouillis vert, c’est la petite touche de Ferdinand…)

La caravane cuisine de Mélissande

La caravane cuisine de Manuel

La caravane cuisine d’Eloïse

La caravane cuisine d’Altarik

Pendant le temps de notre tournée, nous faisons la cuisine dans cette caravane rouge. Nous y stockons toute la nourriture et nous y préparons les repas. C’est Marion (et de temps en temps Jordane, Sophie et Perrine) qui cuisine les repas pour nous tous. C’est quelque chose de long à faire car nous sommes environ 20 à manger, midi et soir. (Nous prenons les petits déjeuners et les goûters chacun dans nos caravanes-maisons).

Petite visite guidée:

En montant les trois marches:  devant nous il y a une table-plan de travail ( sur laquelle nous mangeons quand il pleut …chose heureusement exceptionnelle). Sur la gauche il y a la machine à laver: c’est un luxe pour notre tournée d’avoir cette machine que nous nous partageons!Dans le coin il y a des bancs – rangements. A droite des bancs: une très grande étagère où on met tout ce qu’il y a à manger et les couverts, assiettes et verres. A côté de cette étagère, il y a une deuxième porte. A droite de la porte, il y a le frigo, très grand.

Revenons au point de départ de la porte d’entrée: sur notre droite il y a un petit plan de travail qui fait « coin-café et thé » et à côté il y a un très grand four et une très grande gazinière. A côté de la gazinière, il y a un évier à deux bacs. Sur la gauche de l’évier, il y a une étagère où sont rangés tous les ustensiles de cuisine. A l’extérieur est installée une « plonge », c’est l’endroit où chacun fait sa vaisselle après chaque repas (sauf quand il oublie…!): c’est un évier à deux bacs et à côté sont installées plusieurs étagères de séchage.

Cette caravane est LA caravane collective, tout le monde y vient pour faire sa lessive, pour se faire un café ou un thé… C’est dans cette caravane que nous avons installé le tableau organisationnel de la tournée: toute les semaines chacun le remplit pour que tout ce qui concerne la vie de groupe se fasse de manière assez fluide!!

Cette caravane cuisine a été entièrement réaménagée pour la tournée par Olivier et Titi ( des Violons du Rigodon)!

Cette caravane nous plaît!!!

Et les repas que nous y prenons sont délexquisavouricieux!!!

MAUZUN

Perrine: Nous sommes accueillis par le « Laskar Théâtre » pour le festival « Cirque Printanier » ce qui nous donne l’occasion de rencontrer l’équipe de cette compagnie! Nous  avons une douche chaude, internet à deux pas de notre campement: le luxe!

 

Vue depuis la caravane école

La caravane école au repos

Eloïse: De notre campement nous voyons un château en ruine mais il est quand même beau. On voit des morceaux de tours et les pierres sont très sombres. Nous ne pouvons pas y aller parce qu’il est fermé au public et il y a plein de vipères là-bas.

De notre caravane école nous voyons au loin la chaîne des volcans : le plus gros, que nous voyons bien, est le Puy de Dôme. Nous voyons aussi de grosses collines, des vaches et un cimetière juste en bas. Cette vue est très belle et c’est marrant parce que où il y la chaîne de volcans c’est montagneux et à droite de cette chaîne c’est tout plat!! Nous sommes à côté d’un parc de jeux, il y a un toboggan et plein de choses pour monter et descendre. Ici quand il fait beau il fait vraiment chaud et quand il y a des nuages soit il fait très froid soit pas trop froid. Le temps ici est très changeant et le soir nous voyons de splendides couchers de soleil sur le Puy de Dôme! Nous sommes bien ici!



Published in: on 14 juin 2011 at 21 h 22 min  Laisser un commentaire  

La Belgique, c’est ROYAL!!!

BRUXELLES

Par Eloïse et Manuel


« Mardi , nous sommes allés à la gare d’Ath pour aller à Bruxelles. Le train est arrivé quelques minutes après.

Nous sommes montés dans le train et il a démarré.

Quand on est arrivé, il pleuvait à moitié. Nous nous sommes dirigés vers la Grand Place…


En arrivant, nous avons été impressionnés par sa beauté!

Les maisons avaient des noms comme: La louve romaine, le renard, le d’Espagne, la brouette… Il continuait de pleuvoir, alors nous sommes allés boire un chocolat chaud à « La Brouette », une magnifique brasserie avec des lustres et des abats-jours en vitraux! Là, nous avons décidé d’aller voir le musée Magritte. Sur le chemin, nous avons vu une fontaine de chocolat!! Nous avons vu le peintures de René Magritte et c’était super!! Ensuite on est allé manger des frites faites avec « d’archi vraies pommes de terres! Accompagnées d’une saucisse belge, la fricadelle. Les frites étaient dans un cornet en carton. Et tout ça c’était délexquisavouricieux!

 

 En sortant nous avons vu des musiciens qui jouaient une belle musique , alors on les a écouté! Après, on est allés voir le Manneken Pis et peu de temps après on est reparti. Bruxelles, c’est super!!!»

 

 



 



 

Le musée Magritte, souvenirs!

Les tableaux qui nous ont marqués :

Altarik:   des oiseaux et des feuilles, « Le Retour »

Manuel:   un rocher ,des nuages et la mer « Le Bal carré »

Eloïse: une femme nue qui est dehors et son buste est bleu, il se fond avec le ciel.

Altarik: une carotte-bouteille ou bouteille-carotte.

Mélissande: une dame nue qui est devant la mer, assise sur une serviette, elle s’appelle Mary-Anne.

Romane: une dame dans une salle de bain ; la baignoire , c’est la mer .

Altarik: « Ceci n’est pas une pipe ».

Perrine: « Le Chant de l’orage ».

Eloïse: un oiseau dans un ciel .Ses plumes sont des nuages. Fond bleu.

Mélissande: un oiseau avec un château sur la tête, derrière le château il y a un voile. L’oiseau est tout rouge et a des clochettes. En fond, le soleil est éclatant. « Le Prince charmant ».

Romane: deux amoureux qui ont le visage entièrement voilé, on ne voit pas leur visage, « Les Amants ».

Nous avons bien aimé les cadavres exquis fait par Magritte et ses copains.

L’un était: une tête de hibou, le corps est fait de zigzags et les jambes sont énormes avec de minuscules pieds.

En revenant du musée nous en avons fait ensemble , c’est rigolo à faire!

ATH

A Ath, nous étions dans un festival, « Les sortilèges ». Notre campement était beaucoup plus grand, il y avait d’ autres compagnies « T’as la Balle » , « Arts Nomades », « Le Théâtre des chemins » et « La Cie où rêvent les arbres ».  Il y avait beaucoup de gens, nous nous sommes faits des nouveaux copains, Péma et Sylvestre, et surtout Nélo et Tézya nous ont rejoint ici, c’était trop bien!!

 


Nous avons pu voir plusieurs spectacles , Manuel a vu « Alice et Barnabé »et « Kenzo », Eloïse a vu « Dui,qu’est-ce qu ‘on fait? » et « L’Arnaque ». Nous avons participé à « L’Incroyable fanfare », le premier jour Marie et Altarik, le deuxième jour Romane et Mélissande étaient accessoiristes. Ca s’est très bien passé, les adultes nous ont complimenté!

 

 


Pour le festival la mamie ,le pépé et le tonton de Mélissande et Altarik sont venus des Hautes -Alpes pour rendre visite à leurs petits enfants ! Ils nous ont ramené des cerises et des bonbons pour la classe!

Etienne aussi nous a rejoint pour jouer avec « L’Incroyable Fanfare ».  Il nous a donné un cours de calligraphie japonaise. Il nous a dit notre prénom en japonais et nous a donné sa définition en japonais.

Mélissande: celle qui est éclatante comme un bouquet de bourgeon

Eloïse: celle qui est plus belle que la fontaine

Altarik: celui qui est  plus joli que la lapis lasuli

Romane: celle qui est heureuse comme la rosée

Manuel: celui qui est aussi fort que le lapis lasuli de la Chimère  (c’est un monstre qui a trois queues: une d’aigle,une de serpent et la dernière de scorpion).

Ca nous a beaucoup plu!


Troglopompe et bouille de gnome

Petit travail autour du livre Le Bon gros géant de Roald Dahl

(nous conseillons  ce livre à tous, enfants et adultes!)

J’ai (là, c’est Perrine la maîtresse qui parle) demandé aux enfants d’inventer une « bouille de gnome » ou un « troglopompe ».

Le troglopompe est le plus horrible des cauchemars, le bouille de gnome est un très bon rêve!

Manuel: Je dormais et dans la rue j’entends des gros pas venir vers ma maison et d’un coup, j’entends un cri de mes parents. J’ai eu peur,  je me suis bien caché sous ma couverture et j’entends des pas vers ma chambre…J’ai entendu le grincement de la porte et d’un coup, il m’attrapa et me déboyauta!!

Altarik: Un jour, j’ai vu le Père Noël et ses rennes. Ils jouaient au poker et moi je les regardais, caché derrière un buisson. Et le Père Noël m’a vu, il m’a dit de venir jouer avec eux et j’ai gagné! Le Père Noël m’a donné un gros gros gros cadeau!

Mélissande: Je vois un vampire qui est en train de manger une petite fille. Dès qu’il me voit il se déplace vers moi et je pars vite dans mon lit. Et d’un coup, je me rappelle que j’ai oublié de fermer la fenêtre mais trop tard,il est entré: HA AAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! Il prend son couteau de sa poche et il m’ouvre le ventre et me croque.

Eloïse: Une nuit j’ai fait un rêve, un très beau rêve…une bouille de gnome!! Et je vais vous le raconter: je suis en train de dormir dans mon lit et je suis emportée dans le pays des rêves… Je me réveille dans un endroit merveilleux, un endroit où les rivières sont nombreuses et leur eau est claire. Je marche un moment et je me retrouve dans un village, mais les maisons sont dans les arbres et d’autres par terre, faites de feuilles et de terre. Les petits êtres qui en sortent sont des elfes. Comme elfes il y a des hommes, des femmes, des enfants… Soudain je sens un éclair dans mon corps  et je sens que je rapetisse… je rapetisse… et je me retrouve petite comme un elfe! Un an passe et je deviens amie avec les elfes. Je me fabrique une maison,je trouve un mari,je fais une fille…Mais deux ans après je dois repartir chez moi, chez mes parents. Les adieux sont tristes…enfin je pars et je traverse la porte qui retourne dans notre monde. Et puis j’entends ma maman me réveiller et me dire de me dépêcher parce que je vais être en retard à l’école! Fin.

Romane: contrairement aux autres enfants,Romane n’a pas écrit son rêve, elle l’a dessiné!

 


 

L’école d’Ath:(travail commun)

Nous sommes partis de la caravane école à 9 heures pour aller à l’école primaire publique d’Ath rendre visite à la classe de troisième.

En arrivant devant l’école on a vu qu’elle était très grande. On a sonné et la très grande porte s’est ouverte. A l’intérieur nous avons vu: un grand hall d’entrée dans lequel il y avait une statue ; une grande salle de sport,une grande « récréation », de grands escaliers que nous avons empruntés pour nous rendre dans la classe de troisième. Nous commençons à être habitués à rendre visite aux écoles, nous nous sommes donc directement dirigés vers le tableau . Perrine a expliqué d’où on venait, ce qu’on faisait et nous nous sommes présentés. Ensuite nous avons posé des questions aux élèves et ils nous ont appris plusieurs choses:

il y a environ 20 000 habitants à Ath

le climat est humide et frais

l’école commence à 8h20 et termine à 15h20 avec une récréation de midi de 1h30.

L’école a lieu lundi,mardi,mercredi(de 8h20 à 12h),jeudi et vendredi.

Ils ont les vacances de La Toussaint, de Noël, de Carnaval,de Pâques, et d’été. Ce qui est à peu près la même chose que nous.

Leurs matières sont: français, maths, néerlandais,éveil (histoire géo),bricolage , religion (histoire) et morale, gymnastique et piscine.

L’école est obligatoire de 6 ans à 18 ans.

En Belgique on utilise d’autres noms pour désigner les classes du primaire: CP=première;CE1=deuxième;CE2=troisième;CM1=quatrième;CM2=cinquième;et sixième.

Ensuite les élèves nous ont parlé de la ducasse d’Ath, la grande de fête de la ville. Pour cette fête il y a un défilé de géants, nous sommes dans la ville des géants! Chaque géant a un nom : Monsieur et Madame Goliath, Samson, Mademoiselle Victoire, Ambiorix, Le diable, le cheval Bayard, l’aigle à deux têtes. Ce défilé existe depuis la fin du Moyen-Age et ça nous donne bien envie de revenir fin août pour voir ça!!

Après ça les élèves nous ont posé de nombreuses questions. Nous avons clôt la rencontre quand une élèves nous a demandé si nous mangions du gras!!! Ca nous a fait rire, cette question!!

 

Le gâteau d’anniversaire de Ferdinand

 

 

Petit mot de la maîtresse, Perrine

« Nous quittons la Belgique demain,les caravanes remplies de spéculoos, cassonade, sirop de liège (poiret), chocolat et surtout, bières!!! Merci beaucoup à tous pour vos commentaires!! A bientôt pour de nouvelles aventures de convoi (j’espère pas trop folles!) et d’Auvergne!! »


Published in: on 7 juin 2011 at 16 h 29 min  Comments (2)  

De Montmédy à la Belgique!

Altarik: « Nous avons visité l’école de Montmédy, la première classe avait 18 élèves et la deuxième avait 17 élèves.

L’école de Montmédy d’Eloïse

De Montmédy à Ath, 231km, 5 heures de route (environ 46km/heure en moyenne!).

Le voyage pour Ath était très bien, il n’y a pas eu de problème. Nous avons découvert Ath: les boîtes aux lettres de la poste sont rouges et les camions des pompiers sont jaunes. Nous avons aussi vu des voitures de police blanches et vertes. Nous sommes allés acheter du chocolat belge et il y  avait une machine à presser les oranges et ça faisait du jus d’orange! Nous avons pris du jus d’orange et il y a avait aussi une machine à couper le pain. Nous avons goûté tout ça et c’était trop bien!! »


Eloïse: « Nous sommes allés à l’école de Montmédy pour poser des questions. Quand nous sommes arrivés près de l’école nous avons été impressionnés par sa grandeur surprenante. Nous sommes entrés dans l’école et il y a avait un ascenseur et des tas d’escaliers. Nous sommes montés pour aller dans la classe des CP pour que Romane pose ses questions. La classe était très grande et les élèves nous avaient préparé des questions, c’était très bien! La maitresse a dit qu’avant l’école était un collège. Ensuite nous nous sommes rendus dans la classe CP-CE1 qui était plus petite. Altarik a posé ses questions. L’école s’appellait Georges Brassens, la maitresse a dit que c’était parce que les  maîtres et maîtresses aiment Georges Brassens… ensuite nous sommes repartis, c’était super!!! »

Mélissande:  « Nous avons fait la visite des remparts avec Sandrine et Florian à la citadelle. Nous avons vu  des chauves-souris et des bouts de la citadelle avaient des grands trous de bombes. Ensuite nous avons goûté et nous avons continué la route. C’était super.

Nous nous sommes promenés dans Ath. Avant de partir nous avons regardé le plan d ‘Ath pour voir où était la gare. Après nous nous sommes dirigés vers la gare et nous avons entendu une jolie musique de carillons, ça venait de l’église. Cette musique était tellement belle que Eloïse et moi l’avons enregistrée avec notre appareil photo. Ensuite nous sommes allés à la gare pour regarder les horaires de train pour partir à Bruxelles(nous y allons mardi). Puis nous sommes repartis et comme c’était l’heure de goûter nous sommes allés dans un magasin prendre du goûter et en entrant nous avons vu une machine à presser les oranges et nous avons pris une bouteille. Nous étions tous impressionnés et nous avons filmé ça. Après nous avons acheté du pain et juste à côté il y avait une machine pour le trancher. On a regardé le pain sortir de la machine tout coupé. On a vu du chocolat belge et nous l’avons acheté. A la caisse nous avons pris en photo des gros bonbons et nous avons vu des tablettes dec chocolat « hello kitty ». Nous avons goûté tout ça devant la caravane d’Eloïse et Romane. Et je me suis régalée! »

La machine à oranges de Mélissande

Romane:  « A Montmédy les enfants de l’école sont allés aves Sandrine , Florian  Capucine et moi sur les remparts et dans un souterrain puis nous avons vu le chapiteau. Nous avons vu des fraises des bois, nous les avons goûtées, elles étaient très bonnes.

Le lendemain on est allé à l’école de Montmédy, elle était très grande parce que c’est une ancien collège .  Puis on a vu deux classes: de CP- CE1 et CP. Des enfants nous avaient préparé des questions. J’ai bien aimé répondre aux questions!

La machine  à oranges de Romane


Le voyage et l’arrivée:

Pendant le voyage qui était long on a vu une rivière et on était les premiers à arriver, on était les éclaireurs de convoi. Ca m’a plu d’arriver en premier en Belgique! Il y a un grand parc à côté du campement! »



Deux nouveaux arrivants : Ferdinand et Violette

Manuel: « Je suis  à Ath. A 16h nous sommes allés dans un magasin. Nous avons acheté du jus d’orange mais c’était une machine à faire du jus d’orange. Il y avait des oranges qui tombaient et après elles tombaient dans une boite et il y a avit trois trucs jaunes qui tournaient et qui écrabouillaient les oranges. Après il coulait du jus d’orange bien frais dans la bouteille.Nous avons aussi acheté du pain et il y avait une machine à pain. Nous avons pris le pain et nous l’avons mis dans la machine. A la fin il y avait le pain qui sortait de la machine et il était coupé en tranches! Ensuite nous avons acheté du chocolat belge puis nous avons tout  dégusté et c’était délexquisavouricieux![ je connais ce mot grâce à un livre qui s’appelle « Le Bon Gros Géant » (de Roald Dahl). La maîtresse (Perrine) nous le lit tous les matins après la classe, avant de manger. Les mots de ce livre sont drôles et bizarres, ce sont des mots inventés. Je l’aime bien cette histoire parce qu’il y a un géant gentil,des géants méchants et une petite fille.] »

La machine à oranges de Manuel


La Grand Place

Notre boulangerie



Une rue d’Ath

L’église


Tous: « Ici il fait moche, c’est humide, il y a du vent, c’est gris et il ne fait pas chaud! C’est pas comme chez nous! Les maisons sont très différentes: elles sont faites de mini briques (couleur rouille). Souvent les maisons ont deux cheminées. Aucune maison n’a de volet! Les policiers font des rondes sur des chevaux! »

 

 

 

DANS LES COULISSES DE L’INCONNU


Reporters: Eloïse et Mélissande

Pendant cette tournée nous donnons plus particulièrement deux spectacles: l’Inconnu et la Femme à Barbe .

Eloïse et Mélissande, deux reporters en herbe, se sont discrètement glissées dans les coulisses de l’Inconnu à Montmédy .

Ce spectacle est une histoire d’amour tragique , il se déroule dans les coulisses d’un cirque, le cirque de Zanzi.

Perrine a posé une question aux reporters: « Que pensez-vous de ce spectacle? »

Eloïse:  il s’avère qu’Eloïse n’a pas d’avis!

Mélissande: « La première fois que je l’ai vu j’ai bien aimé mais je n’ai pas tout compris et à force de le regarder j’ai tout compris. J’aime beaucoup le noir, le blanc et le rouge des décors et des costumes. C’est un spectacle qui n’est pas pour les enfants car il leur fait peur. Ils ont peur du personnage du médecin qui coupe des bras…!!-et moi je n’en ai pas peur! »

Petite intervention de Romane: « J’ai pas aimé l’Inconnu parce que il était trop long et aussi c’est parce que j’avais peur d’avoir peur! Voilà! »

Les comédiens-musiciens:

Sophie dans le rôle de Nanon. Nanon est la fille de Zanzi et la plus jolie fille du cirque de Zanzi. Elle a un gros problème, elle a très peur des mains des hommes, ce qui l’empêche de vivre un grand amour.

Anabelle dans le rôle de Zanzi et Cojo. Zanzi est le directeur du cirque, il est gros,pas très sympathique et il a un problème avec Alonzo.Cojo est un nain, c’est le complice d’Alonzo.Cojo est rigolo, il nous fait bien rire!


Robin dans le rôle d’Alonzo, l’homme sans bras.Il est fou amoureux de Nanon ; il n’est pas très clair, il est étrange et il cache son passé louche.

Simon dans le rôle de Malabar, l’hercule du cirque de Zanzi. Il est amoureux de Nanon. Il est brave et gentil.

Perrine dans le rôle  de Costra la pianiste et du médecin fou.

D’autres personnes ont travaillé pour ce spectacle:

Daniel pour la mise en scène et la lumière.

Sandrine pour les costumes et certains décors.

Florian pour les décors.

Nous avons profité d’être dans les coulisses pour prendre quelques photos amusantes…

Les photos de Robin avec un pistolet: Robin charge le pistolet de balles à blanc ,ce sont des balles qui ne tuent pas, ce sont balles qui font beaucoup de bruit mais qui ne sortent pas du pistolet.

Rigolons un peu, qui se cache derrière le médecin fou?





Published in: on 31 mai 2011 at 14 h 13 min  Comments (3)  

Troisième voyage, de la Meuse à la Meuse ( Vavincourt à Montmédy) La Belgique n’est plus très loin, ça sent la frite!

Le voyage

Nous sommes passés par la « Voix sacrée »: nous avons vu des grands champs de croix, il y avait des images de soldats et de véhicules de guerre et les bornes kilométriques étaient toutes surmontées d’un casque de soldat. Cette route est la voix qu’ont emprunté les soldats pour aller à Verdun pendant la première guerre mondiale.

Témoignages croisés d’Altarik et Manuel qui ont passé ce voyage dans le poids lourd avec Florian:

« J’ai voyagé dans le poids lourd: je voyais mieux les champs ; les voitures, je les voyais toutes petites. Il y avait une odeur de cigare parce que Florian a fumé. Et dans la cabine ça fait très beaucoup de bruit, surtout dans les montées. Dans les montées: il ne faut pas déconcentrer le conducteur Flo, il ne faut pas lui parler. Flo soulevait une tige pour que le moteur aille plus vite. C’est la tige pour passer les vitesses. Sur la petite tige il y avait un petit bouton, quand il appuyait dessus ça faisait: « ttsssssshhhhhhh! ».

Ce troisième voyage a duré seulement deux heures, nous l’avons fait d’une seule traite et nous constatons avec joie que nous n’avons eu ni panne, ni crevaison, ni explosion, ni disparition, ni emprisonnement…!! Quel calme!!!! En revanche l’arrivée à Montmédy nous a calmé!!! L’emplacement prévu pour le chapiteau n’était plus disponible car il ne fallait pas faire de trous avec les pinces sur la place goudronnée (pour les néophytes,les pinces sont au chapiteau ce que les sardines sont à votre tente!). Un autre emplacement a été trouvé (dans la citadelle) mais pour y accéder, il y a un tunnel étroit à virage: certains véhicules ne pouvaient pas y passer!! Nous avons donc tenté le passage par ordre de grandeur: la caravane d’Eloïse  et Romane est passée mais elle est ressortie avec un phare en moins et quelques rayures, la caravane cuisine est passée aussi mais est ressortie avec de bonnes rayures… Les véhicules qui ne passaient pas avec certitude étaient: la caravane de Daniel, la roulotte de Mélissande et Altarik et le poids lourd! Le campement est donc séparé, Mélissande trouve que ce n’est pas pratique pour aller à l’école et que c’est même un peu triste cette séparation! Du point de vue technique, il y a plus de boulot car il faut décharger le gradin et le plancher du poids lourd, le charger dans plusieurs camions « qui passent » et  les décharger à l’intérieur de la citadelle…!!!



L’exploration-observation autour du campement.

Nous sommes dans une citadelle (construite sous Charle Quint ( au 16èmes siècle). Modernisée sous Louis 14 par  Vauban).Nous trouvons que c’est beau;nous trouvons que c’est particulier car il y a des voitures et des habitants alors que ce sont de vieux bâtiments. Beaucoup des touristes  viennent visiter ce lieu. On se sent un peu de « aventuriers super-héros » ici, l’environnement nous donne envie de jouer à des jeux de sorcières, de monstres…

Nous nous  sentons enfermés ici parce qu’il y a de hauts murs tout autour de nous…nous nous sentons seuls au monde… En nous promenant nous avons vu plusieurs « maisons fantôme » ou « de sorcières ».Cet endroit est plein d’échos …plein de sons mystérieux,plein de présences étranges…!

Une maison fantôme



Une autre!



Une troisième



Allez, une petite dernière

Les Activités

( par Eloïse )

Pendant la tournée nous faisons des activités:

Théatre avec Daniel : nous faisons des jeux et des échauffements, nous allons aussi faire un spectacle!! C’est trop bien…
Cuisine avec Marion: nous faisons des gâteaux pour les desserts …Nous avons déjà fait un gâteau au chocolat et un baklava .. C’était très bien… Anatomie avec Sophie: on apprend comment c’est fait dans le corps et la prochaine fois on va se faire des massages! C’est super !
Sport avec Sandrine : nous avons déjà fait du vélo et du roller . Nous sommes allé à la piscine ! J’adore  !
Aventure avec Roger(Robin) et Gertrude (Perrine) :nous sommes allés à Bar-le-Duc pour mener une enquête ! C’était  super !

Il y a aussi d’autre activité mais on ne les a pas encore faites. Avec Simon:danse et cirque. Anabelle : chant.Olivier : biolon. Elise: flûte à bec.
Florian: discipline.


Bar-le-Duc, ville haute


Un bout de rue

Un peu d’Histoire

Roger, Gertrude (qui prend la photo)  et leur équipe d’aventuriers Lyra, Angélina,
Amandina,Danaël, Toto et Fantômette (de droite à gauche) 


La Caravane Ecole

Capucine à la musique


Elisha, futur écolier averti


Mélissande et Eloïse


Manuel en pleine lecture


Romane dans les exercices


Altakik aux devoirs


Légende du plan de Manuel 

1- bureau de Romane

2-bureau de Manuel et Altarik

3-bureau Mélissande et Eloïse

4-les bancs et tabourets

5-banquett

6-le tableau

7-le bureau de Perrine-la-maîtresse

8-la porte d’entrée

9-les meubles et étagères

La caravane école de Romane


« Notre caravane école, nous l’aimons parce qu’elle est belle,…     il y a un papillon noir que ma maman a dessiné,…     elle a des couleurs vives, du lino violet brillant ,…         c’est comme une vraie école  avec des portes-manteaux, un tableau, une bibliothèque, des bureaux, une carte du monde, une banquette,une poubelle, des feuilles,…           j’aime le travail à faire,…        ma copine, que je connais depuis qu’on est bébé, est à côté de moi !!! »


« Notre caravane école, nous la détestons parce qu’il y a des rats buveurs de sang,…     des serpents violets attaqueurs de pied ,des araignées , des lions féroces et des chats qui nous mordent les fesses,…     des champignons moisis poussent partout par terre, des rats viennent les manger. C’est dégoûtant!…     Quand on y entre seuls des monstres veulent nous manger,…      des serpents verts nous mordent les pieds, ils ont des dents! …    Des poules viennent sur notre tête et nous arrachent les cheveux, elles aussi ont des dents! »

Eloïse,Altarik, Manuel,Mélissande et Romane. 

Published in: on 23 mai 2011 at 21 h 42 min  Comments (1)  

Vavincourt (55)

Le deuxième voyage, Champlive-Vavincourt, du Doubs à la Meuse

Adieu Champlive!

Bonjour Vavincourt!

Erreur de montage de chap’

Les premières impressions

Romane: « J’étais bien en arrivant à Vavincourt et la salle est très grande . J’ai fait du vélo avec mon parapluie parce qu’il pleuvait!

Mélissande: « Quand je suis arrivée à Vavincourt, j’étais très contente de finir ma route et j’ai vu un terrain de basket et de foot! »

Eloïse: « Quand je suis arrivée, j’étais contente et la salle des fête est très grande, il y a une scène. »

Altarik: « C’était embêtant le voyage car le pneu  de la caravane cuisine a crevé et quand je suis sorti pour regarder le pneu, c’était rigolo car il avait éclaté et il y avait plein de trucs qui sortaient. On a mangé sur une aire d’autoroute et à arrivés à Vavincourt on s’est bien amusé. C’est très très bien! »

Manuel:  «  On est parti en route et à Epinal notre camion a fumé et on s’est arrêté. Les pompiers sont venus car quelqu’un les avait appelé en croyant que ça prenait feu alors que non. Ils avaient un grand camion et j’étais très content parce que moi j’adore les pompiers. Une dépanneuse est arrivée pour prendre le camion et la caravane. On est tous rentrés dans la dépanneuse. A Epinal nous avons amené le camion au garage où nous avons mangé un « sandwich de distributeur ». Ensuite un taxi nous a amené à Vavincourt avec la caravane. Le taxi était bien confortable! L’arrivée ici c’était trop bien!! »

Voyage Champlive-Vavincourt: 

350km

9h de voyage dont 4 heures de pause (pique nique , crevaison et panne!)

Moyenne horaire: 70km/heure!

Les débuts

Comme tous les premiers matins d’école, nous avons fait un premier tour dans ce nouveau village; nous avons observé et remarqué des différences de paysage et d’architecture . Ici c’est assez plat, il y a des champs cultivés très grands (il n’y a pas d’animaux dans les champs autour de Vavincourt) . Il y a des forêts de feuillus. Nous voyons beaucoup d’éoliennes d’où nous sommes. Les maisons du village n’ont pas d’architecture particulière.

Des maisons


Une rue


L’église

En venant de Bar le Duc, nous sommes passés devant un très grand cimetière de guerre et nous avons emprunté la « Voix Sacrée ». Les enfants de l’école nous ont expliqué que pendant la première guerre mondiale, c’était la route empruntée par les soldats pour aller à Verdun. Nous ressentons ici que cette guerre qui a fait beaucoup de morts n’est pas loin des mémoires…

Une maison de sorcière

Jeudi nous avons rendu visite à l’école de Vavincourt. C’était la deuxième école où nous allions et nous étions contents d’aller à la rencontre d’autres enfants, surtout que nous en connaissions déjà ( Hugo, Alexis et Vic’ ont joué avec nous au foot mercredi). Nous avons rencontré la classe de CE2,CM1,CM2 ; ils sont 24 élèves. Il y a 500 habitants dans le village. Ils nous ont dit qu’ici il neigeait en hiver et il faisait froid (-16°C) et en été il fait chaud et humide (+30°C).Les enfants d’ici se rendent à l’école à pied, en vélo, en voiture ou en bus.

L’école

Toute l’école (de la maternelle au CM2) va voir « l’Homo Violonicus » vendredi matin. Les élèves avaient l’air content de ce petit moment de rencontre!

Après cette visite à l’école nous avons fait notre atelier théâtre avec Daniel. Durant toute la tournée nous avons école le matin et  nous avons différentes activités menées par les adultes l’après-midi! Nous avons déjà eu sport avec Sandy et cuisine avec Marion.

A la piscine avec Sandy

L’atelier théâtre vu par chaque enfant : 

Mélissande: « Cool! »

Altarik: «  J’adore le théâtre! »

Romane: « Très bien! »

Manuel: « Super hyper cool »

Eloïse: « Super! »

L’Incroyable fanfare

C’est un spectacle de rue dans lequel jouent presque tous les comédiens-musiciens de la compagnie. Il y a beaucoup de musique et entre les morceaux les personnages-musiciens nous montrent des numéros incroyables! Ce spectacle est un peu cirque, un peu clown. Les couleurs des costumes sont le noir,l’orange avec des pointes de violet et d’argenté.

C’est Sandrine, la costumière de la compagnie, qui a créé tous les costumes. Eloïse est allée l’interroger à propos de ce spectacle:

« -Pourquoi as-tu choisi ces couleurs?

-Parce que Florian avait ramené d’Afrique un tissu bien solide orange. J’ai rajouté le noir car ça va bien avec le orange.

-Combien de temps as-tu mis pour fabriquer tout les costumes?

-15 jours environ.

-Comment as-tu appris ce métier?

-En autodidacte.

-Aimes-tu ce métier?

-Je l’adore!

-Comment trouves-tu tes idées?

-Je les trouve en regardant autour de moi et dans ma tête! »

Présentation des personnages:

Monsieur Pedigree, joué par Florian. C’est le « monsieur Loyal » de cette Incroyable Fanfare. C’est le chef qui présente tous les numéros. Il joue du soubasophone.


Gonzalo, joué par Robin. C’est un homme qui ne connait pas la douleur et qui ne meurt jamais. Il joue d’une grosse percussion.

Pneumatix, joué par Anabelle. C’est un numéro de force avec un pneu. Ce personnage joue de l’accordéon chromatique.

Magic Ricardo, joué par Daniel. C’est un numéro d’hypnose salsa. Il joue du saxophone.

Valkiria, jouée par Sophie. C’est un numéro d’équilibre-hypnotyse. Elle joue du trombone à coulisse.

Olga, jouée par Olivier. C’est une chanson triste. Ce personnage joue du violon pavillon, de la scie musicale, et d’un petit accordéon.

Les accessoiristes: Daniel nous a proposé de devenir accessoiristes pour ce spectacle. Nous avons donc répété avec lui et Florian. Nous passerons à tour de rôle deux par deux quand il y aura des « Incroyable Fanfare ». Nous sommes costumés et maquillés en noir et orange ! Ca nous plait vraiment beaucoup de faire ça!

Le sabre et la poubelle de Gonzalo

La planche d’Olga

La chaîne de Gonzalo et l’escabeau d’Olga




Les histoires de notre fabrique à histoire!

Mélissande : Au fin fond de la mer Mélissande caresse une Miss France .

Romane : Sur un vélo  Romane renifle un inconnu .

Altarik :Dans la baignoire l’ institutrice embrasse le président de la république.

Manuel: A  Mexico  l’ institutrice croque  une casquette.

Eloïse:Au Canada Anabelle découvre un crick.

Lundi 16 mai, soiré ciné!

Eloïse: Hier soir nous avons fait une soirée film: on a mangé des croques monsieur au gruyère, à la béchamel et au jambon.Nous avons regardé « Yoyo » dans la salle des fêtes avec tous les Pilou. C’était super (même si je connaissais déjà le film…) Tout le monde aimé ! La salle était toute noire et on a regardé le film sur un grand écran en mangeant. Au dessert il y avait des fraises à la chantilly!!! Le soir on est allé se coucher et le lendemain il y avait école…

Romane: hier soir on a mangé des croques monsieur et aussi des fraises et tout ça c’était en regardant « Yoyo ». C’était très bien et très bon et j’ai envie de le refaire!

Altarik: Nous avons mangé des croques monsieur , le dessert c’était des fraises avec de la chantilly. En même temps  nous avons regardé « Yoyo ». C’est un clown, ça se passe dans un cirque, j’aimerais bien refaire cette soirée cinéma!

Manuel: Hier soir nous avons regardé un film qui s’appelle « Yoyo » et je l’ai bien aimé. C’était tout noir et nous avons  mangé de croques monsieur et en dessert nous avons eu une salade de fraise.

Mélissande: Hier soir,les Pile ou Versa et moi avons mangé des croques monsieur devant un film vidéoprojeté, « Yoyo ». Après Marion nous a donné en dessert des fraises accompagnées de chantilly. C’était super, j’aimerais qu’on le refasse. Merci Marion et Robin!


A suivre…
Published in: on 17 mai 2011 at 20 h 40 min  Comments (2)  

Champlive (25)

LE DEPART DE LARAGNE

Lever à 6h30-derniers préparatifs du convoi-

Départ à 9h

1ère pause entre Serres et Aspremont: on attend les autres parce que la caravane cuisine a eu un accident à Montrond (heureusement pas grave, pas de blessé et caravane pas âbimée).

Témoignage d’Altarik: «  j’étais dans le Master ( qui tire la caravane cuisine). J’ai eu peur quand j’ai vu la caravane cuisine se détacher car il y avait la rivière de Montrond; j’ai eu peur qu’elle tombe et qu’elle se casse complètement. »

Sur ce parking avant Aspremont Eric et Odile de l’Auberge de la Tour nous ont rejoint pour nous dire au revoir et nous ont offert à chacun une bouteille de délicieux jus d’abricot!

A 11h30 nous sommes repartis et à Aspres sur Buëch , surprise! Baptiste, Patricia et Hélène ( du centre Social et de l’école d’Aspres) et les enfants Flora,Elisa, Faustine,Louve (on en oublie peut-être car nous sommes passé vite!!) étaient au bord de la route et nous on fait des grand au revoir!! C’étaient les derniers au revoir des gens du Buëch et c’était émouvant!

A Grenoble nous avons pris l’autoroute.

14h30: pause repas sur une aire d’autoroute.

16h: c’est reparti!

A 16h15:pause gonflage de pneus qui dure 1 heure!

Bourg en Bresse (Bourgogne)

Pause à l’aire du Poulet de Bresse.

Sortie de l’autoroute . Ca y est! Nous sommes  dans le Doubs!

Nous arrivons en convoi dans la nuit à Champlive, à 23h!!!Quelle journée!!

En classe, nous avons eu envie de calculer plusieurs choses:

Durée du voyage: 14h

Durée des pauses: 5h

Durée « sur la route »: 9h

Nombre de kilomètre approximatif de Laragne à Champlive: 436kilomètres

Moyenne horaire: 48,44km/heure!!!!

Ce matin (mercredi) à l’école nous sommes tous impressionnés du temps énorme que nous avons passé sur la route! Nous vous enverrons des photos et des explications du convoi , vous comprendrez en les voyant pourquoi les voyages sont si long!

CHAMPLIVE:

Le premier matin(mercredi),nous sommes partis à la découverte du village…en observation!

Ici, les champs sont très vert, ce sont des champs à foin pour nourrir les vaches.

Elles ont du très bon lait avec lequel est fabriqué du comté. Nous sommes dans le pays du comté. Nous en avons acheté et nous nous sommes régalés!

Dans les champs les arbres sont très beau: verts, grands… les forêts sont très belles , ce sont des forêts de feuillus.

Champlive est un village tranquille, nous avons de la chance avec le temps, il fait beau la journée mais très frais le soir et la nuit!

En nous promenant nous avons interrogé un garçon, Jules: il a 9 ans, il avait un accent quand il nous parlait (nous avons pu remarquer que les gens ont un accent très différent du nôtre, un accent qui ferait penser à l’accent suisse). Il nous a indiqué où était l’école et nous sommes allés la prendre en photo

.

A côté de l’école il y avait une rivière, Le Gour . Dans cette rivière nous avons vu un ragondin et des petites cabanes installées sur l’eau pour accueillir les canards Col-Vert.

Vendredi les enfants des écoles du coin sont venus voir l’Homo Violonicus, un spectacle que nous proposons sous notre chapiteau. Ensuite nous les avons rejoints pour aller dans leur classe, où nous leur avons posé des questions et où nous avons répondu à leurs questions. Voici ce que nous avons appris:

-ils sont 15 enfants de CP et CE1 . Il y a une salle et une cour de récréation. Nous avons trouvé que leur classe était grande.

-les enfants des autres niveaux sont répartis dans plusieurs autres village, c’est ce que nous appelons  « regroupement scolaire ».

il y a 280 habitants à Champlive. Le climat est très humide. Champlive signifie: « champ lavé », les champs sont souvent inondés. En hiver, il fait froid ( -20° ), il neige , il y a des stations de ski à 60 km. L’été, il fait chaud (+30°) et il pleut souvent.

Les enfants de Champlive étaient contents de nous accueillir, un garçon nous a offert des chocolats.

Nous avons aimé cette école , et nous étions content de rencontrer les enfants et la maîtresse.

Présentation de nos « Maisons de Tournée »:

La caravane d’Eloïse et Romane

Eloïse : «  Quand on entre dans ma caravane:sur notre gauche il y a ma chambre : j’ai un lit en hauteur et en dessous il y a celui de ma soeur. On a une armoire et une étagère chacune. En face il y le salon: il y a un four, un robinet, une gazinière,une table, un canapé. Sur notre droite il y a la chambre de papa et maman et une étagère. Il y a des meubles et un chauffage. Il y a aussi une petite salle de bain avec des toilettes sèches et une douche. Ma caravane…je l’adore!!! »

Romane:

« Dans ma caravane il y a quatre pièces. Un salon,deux chambres et une toute petite salle de bain. Dans mon salon il y a un grand canapé et une table qui peut se plier pour faire un lit. Et aussi une petite cuisine où il y a un four à gaz.

Dans ma chambre il y a un lit en hauteur. Et mon lit et pas en hauteur. Et aussi il y a deux armoires où on les les habits et les jouets.

Dans la salle de bain il y a des WC secs,un jerricane pour faire sa toilette et des petites étagères pour ranger les brosses à dent. Dans la chambre de papa et maman il y a un très grand lit,deux armoires en face ,et un chauffage à gaz . On peut plier le lit et ça devient un petit salon. J’aime bien habiter dans cette caravane! »

La caravane d’Altarik, Mélissande et Capucine

Altarik: « A gauche de la roulotte il y a mon lit et le lit de ma soeur . A côté du lit à ma soeur au fond il y a le four. A droite il y a le lit à mes parents. Je l’aime beaucoup, ma roulotte! »

Mélissande: «  A l’entrée à gauche il y a la chambre aux enfants. A droite il y a la cuisine et le salon  et après il y a la chambre des parents. Elle fait 12 mètres et elle pèse huit tonnes(ma roulotte!). J’adore ma roulotte! »

La caravane de Manuel

Manuel: «  Pour aller dans ma caravane,on monte une marche et tout à gauche il y a ma chambre. A droite il y a  un frigo, les toilettes et des placards. Encore à droite il y a le lit des parents. J’aime tout dans ma caravane! »

Et aussi…

Les cours de sport avec Sandy


L’Incroyable Fanfare à Bouclans devant le Maxi Marché


A bientôt pour notre prochaine étape : Vavincourt

Published in: on 11 mai 2011 at 21 h 09 min  Comments (1)  

L’équipe

NOUS (les enfants de la caravane école) :

Romane 6ans et demi

Altarik 7 ans

Eloïse 8ans et demi

Mélissande 9 ans

Manuel 9 ans

et Marie 12 ans (qui n’est pas tout le temps dans la caravane école avec nous)

 

LES BOUTS D’CHOU

Violette 1 an (à venir)

Elisha 1 an et demi

Capucine 2 ans

Ferdinand 3 ans

LES GEANTS

Florian

31 ans

Convoyeur et monteur chapiteau

Il a trois enfants: Mélissande, Altarik, Capucine

Daniel

33 ans

Comédien et metteur scène

Il a deux enfants : Ferdinand et Violette


Annabelle

32 ans

Comédienne

Marion

38 ans

Cuisinière

Elle a trois enfants: Marie, Manuel et Elisha

Sandrine

31 ans

Costumière

Elle a trois enfants: Mélissande,Altarik et Capucine

Perrine

32 ans

Musicienne et « maîtresse » de la tournée

Elle a deux enfants: Eloïse et Romane

Olivier

43 ans

Musicien, comédien et « professeur » pour Marie en 6ème

Il a trois enfants: Marie, Manuel et Elisha

Sophie

32 ans

Comédienne et cuisinière

Simon

30 ans

Comédien

 

Elise

25 ans

Production, communication, bureau itinérant

 

Robin

31 ans

Comédien et musicien. Administration et coordination.

Il a deux enfants: Eloïse et Romane

Jordane

31 ans

cuisine, logistique bar, blog

Elle a deux enfants: Violette et Ferdinand

Published in: on 2 mai 2011 at 14 h 44 min  Laisser un commentaire  
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 46 autres abonnés